06 28 06 04 06 01140 Saint-Didier-sur-Chalaronne

Collagène - Ses Bienfaits

Articulation - anti-age.- minceur

Le collagène est une protéine présente dans l’ensemble des tissus: peau, muqueuse, cartilage, os, ligaments, muscles, vaisseaux sanguins. Il y est synthétisé naturellement pour assurer souplesse, élastique, cohésion et régénération des tissus.

Représentant jusqu’à 35% des protéines, il agit sur de nombreuses sphères: articulaire, cutanée, musculaire, digestive.  Il a également montré des propriétés intéressantes dans la prise en charge de la cellulite

Cependant, sa synthèse se ralentit avec l’âge. Dès 25 ans, sa quantité commence à diminuer de 1,5% par an, soit une perte de 1/3 de collagène à 45 ans.
Ce phénomène génère:
– une perte de souplesse ligamentaire,
– une faiblesse musculaire,
– la formation des rides
– un amincissement de la muqueuse digestive, source de désordres digestifs

Ce processus s’accélère avec le stress oxydatif, une alimentation inadaptée, le sport intense, l’exposition au soleil, la cigarette…
L’alimentation intervient dans le taux de collagène. Une alimentation pauvre en gélatine et cartilage, l’excès de sucre, une déficience en micronutriments et antioxydants, accèlèrent la perte de collagène.

Les principaux nutriments nécessaires à sa synthèse

– Vitamine C
– Fer
– Zinc
– Acides aminés
– Silicium

Ses propriétés

Douleurs articulaires

De nombreuses études se sont intéressées au bénéfice d’une supplémentation en collagène dans la prise en charge de l’arthrose et plus généralement des douleurs articulaires.
Il en ressort qu’une supplémentation de 10 g / jour de collagène réduit l’inflammation et la douleur après 12 semaines. Sur 6 mois, il est constaté une évolution positive de l’arthrose.
Chez le sportif ayant une gêne articulaire à l’effort, l’apparition de la douleur est retardée tandis que la mobilité et la flexibilité de l’articulation sont améliorées après 17 semaines de supplémentation.

Vieillissement cutané

La synthèse intrinsèque de collagène diminuant avec l’âge, voire s’accélérant selon le niveau de stress oxydatif et la qualité de l’alimentation, les rides et ridules apparaissent plus ou moins rapidement.
Plusieurs études ont confirmé que la prise de 10 g / jour de collagène durant 8 semaines, par des femmes de 35 à 55 ans,  réduit la profondeur des rides et améliore l’élasticité de la peau.
Le collagène est une des substances conseillées en supplémentation dans un programme 
anti-âge.


Trouble digestif 

L’intestin est sensible à l’inflammation: alimentation inéadéquate, stress physique et émotionnel, médication, constipation… Sa fonction de perméabilité sélective est rapidement perturbée laissant passer déchets et toxines dans le courant sanguin.
Par ailleurs, il est très riche en collagène qui joue, entre autre, le rôle de cohésion cellulaire.
Bien que les études soient encore limitées, une supplémentation en collagène participe à la prévention de son hyperperméabilité et à la restauration de sa muqueuse.


Cellulite

La cellulite a plusieurs causes: excès de graisses, déséquilibre hormonal, rétention d’eau par insuffisance lymphatique et veineuse.
Néanmoins, le collagène peut être une solution complémentaire à d’autres thérapeutiques dans l’amélioration de l’aspect peau d’orange.


Masse musculaire

Riche en glycine, le collagène est un constituant important du tissu musculaire. C’est pourquoi l’effet d’une supplémentation a été testé en le combinant à 3 entraînements de résistance par semaine durant 12 semaines. Comparativement au groupe placebo, le groupe supplémenté avec 15 g / jour de collagène a vu sa masse musculaire et sa force croître. Tandis que la masse grasse avait diminué.

Comment profiter de bienfaits du collagène

> Dosage: 10 g / jour de collagène hydrolysé pour une bonne assimilation.
Durée: 2 à 3 mois – 2 cures par an.
Préférez un collagène Type I, le plus répandu au niveau de la peau, des tendons et de l’os.
Nuviline propose un collagène de type I de bonne qualité présenté en pot de 300 g.

> Présentation: gélules ou poudre. J’ai une nette préférence pour la version poudre en raison de son meilleur coût et d’une utilisation comme ingrédient aimentaire à incorporer dans ses mets.

> Les aliments à associer avec le collagène:
~ les aliments riches en vitamines C: fruits rouges, mulberries noires, kiwi, acérola, camu-camu, poudre de baoba
~ les aliments riches en protéines: faisselle, oléagineux en purée ou graines, poudre de protéines de lait ou végétales.

Veillez à consommer suffisament d’aliments riches en fer dans votre ration alimentaire, notamment pour les femmes menstruées: viande poisson, oeuf, boudin, lentilles.

Douleurs articulaires: associez au collagène, curcuma, gingembre, silice et une alimentation alcalinisante.
Cellulite: en complément du collagène, rééquilibrer l’alimentation à votre morphotype, corriger le déséquilibre hormonal et les troubles de la circulation s’il y a lieu.
Masse musculaire: combinez collagène – protéine en poudre s’il y a besoin de couvrir vos apports protéiques compris entre 1,1 à 1,2 g/ kg de poids / jour. Sachant que 100 g de viande appporte 20 g de protéines, les céréales 10 à 12 %. 


Plus d’informations sur mon programme anti-âge en coaching ou consultations à la carte >  En savoir plus

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire