06 28 06 04 06 01140 Saint-Didier-sur-Chalaronne

Comment les troubles du sommeil impactent nos choix alimentaires

SOMMEIL INSUFFISANT, INSOMNIE PEUVENT NOUS FAIRE PRENDRE DU POIDS ET AFFECTER NOTRE SANTE

Un sommeil suffisant, récupérateur est indissociable d’une bonne santé, d’un poids de forme, et d’un bon équilibre émotionnel.
Qui n’a pas expérimenté des nuits trop courtes, des réveils nocturnes avec l’impossibilité de se rendormir si ce n’est au petit matin, et de voir dans la journée, la mauvaise humeur, l’irritabilité, la perte de confiance, des envies alimentaires différentes des nuits où le repos était complet.

Quels impacts de nos nuits sur notre alimentation

1- Le grignotage
Les troubles du sommeil sont associés à une plus grande tendance au grignotage sous forme de « junk food » ou tout du moins une attirance pour les aliments gras et sucrés ou salés.
Sommeil non récupérateur + grignotages sont corrélés à un risque accru d’obésité, de diabètes et à une perte de la santé.

2- Une alimentation hypercalorique
La fréquence des grignotages augmente avec le manque de sommeil, soit des petites prises tout au long de la journée qui peuvent passer inaperçues ou être sous-estimées.
Il en résulte un apport calorique en excès non compensé par une activité physique proportionnelle du fait du manque de motivation résultant de la fatigue.
D’où prise de poids, culpabilité, grignotage…

3- Une alimentation pauvre en fruits et légumes
Les études réalisées sur les conséquences d’un défaut de sommeil montrent une plus faible consommation de végétaux (légumes et fruits) et une plus grande consommation de viande chez les garçons, de sodas chez les filles.


Comment maintenir une alimentation équilibrée malgré des troubles du sommeil

1- remplacez les barres chocolatées, les chips, les glaces type ‘sunday’ par
– une barre protéinée minceur
– des crackers sans gluten nappés de purée de cacahuète, banane ou autres fruits tranchés
– des fruits frais crus nature ou accompagnés de noix, noix de cajou, purée d’oléagineux et cannelle et jus de citron

2- prenez un petit-déjeuner énergisant
– un jus de légumes à base de carottes – pamplemousse – gingembre
– un porridge protéiné: flocons de quinoa – poudre de protéines nature ou aromatisée – fruits frais

3- maintenez un rythme de repas régulier
– ne sautez pas les repas
– prenez un prise alimentaire à heures fixes en espaçant chacune de 4h
– mettez des fruits et des légumes dans chacune d’elles sous forme de salade ou de jus

Comment retrouver un sommeil récupérateur

– couchez-vous à heures fixes tous les jours, semaines et week-end, même si le sommeil est absent. Lisez ou faites des jeux sur papier, écoutez de la musique mais évitez tout écran.
Petit à petit le corps se préparera au repos et le sommeil s’installera de lui-même.

– levez-vous également à heures fixes, semaines et week-end. Un coucher et lever planifiés aident à retrouver un cycle sommeil – éveil régulier. Vous vous lèverez reposé.e avec une bonne énergie pour démarrer la journée, énergie qui diminuera en fin de journée pour vous préparer au repos.

– couchez-vous tôt, idéalement avant 22h30 afin de laisser le temps à votre corps de lancer des process d’élimination, nettoyage, régénération.

– dînez tôt, avant 20h et faites un repas sans aliment protéiné, notamment sans viande mais plutôt avec des légumes et des céréales propices à une bonne nuit de sommeil.

Et si malgré l’application de ces conseils, vous ne parvenez pas à vous défaire du grignotage, à réguler votre sommeil, prenez rendez-vous pour une consultation de naturopathie.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire