Eté, alimentation et rythme de vie

L’été correspond à l’élément Feu, relié à l’énergie Yang soit à l’externalisation de notre énergie qui nous amène à sortir, rencontrer, communiquer, danser… à vivre la joie, l’amour, le partage.

L’été correspond à l’élément Feu, relié à l’énergie Yang soit à l’externalisation de notre énergie qui nous amène à sortir, rencontrer, communiquer, danser… à vivre la joie, l’amour, le partage.

Adapter son alimentation et son rythme de vie participe au maintien d’une bonne santé physique et émotionnelle.
En effet, durant l’été, le corps doit réguler sa température corporelle, son hydratation. Cette régulation sollicite le cœur et le système cardiovasculaire et peut conduire à une aggravation des troubles circulatoires et lymphatiques, de la tension artérielle.
Selon les capacités d’adaptation du corps, vous pouvez traverser des phases d’agressivité, de colère ou au contraire d’apathie, de léthargie.

Cette expansion de l’énergie réduit également les capacités digestives, assèche le corps en raison de la perte d’eau.
L’organisme est alors plus fatigable.

Aussi, pour maintenir votre énergie durant cette saison de Feu,  apportez quelques modifications à votre routine quotidienne au niveau alimentation, rythme de vie et exercices physiques.
Vous ferez ainsi le plein d’énergie pour passer l’automne et l’hiver en forme.

Alimentation

L’appétit diminue au cours de l’été. Respectez ce changement, acceptez de manger peu ou rien.

Votre alimentation sera de nature fraîche, astringente pour retenir l’eau, et facile à digérer.
Elle sera plutôt de tendance végétarienne riche en fruits et légumes; la source protéique proviendra principalement des laitages, du poisson et des crustacés.
La cuisson sera humide: à l’eau frémissante ou à la vapeur douce ou bien une alimentation crue, à base de jus si vous n’êtes pas trop fatigué(e), hypersensible, émotif(ve).

> Les aliments à privilégier:

  • les fruits bien mûrs et juteux: melon, pastèque, abricot, pêche à consommer en dehors des repas
  • les légumes astringents: concombre, courgette, aubergine
  • yaourt, fromage blanc fermier de vache ou de chèvre possible en l’absence de mucus
  • huile de coco
  • boisson fraîche mais non froide et glacée qui par la différence de température solliciterait le cœur et stopperait la digestion
  • aromates digestifs: menthe, basilic, coriandre, cumin, fenouil à parsemer dans les plats ou en infusion

La digestion étant plus lente, privilégiez le petit-déjeuner aux autres repas; les sécrétions digestives sont à leur maximum jusqu’à 8h30.

 

Rythme de vie

Le corps étant plus fatigable quand la température monte, axez vos activités aux périodes les plus fraîches.

  • Levez-vous plus tôt le matin
  • pratiquez des étirements, en particulier des bras par lesquels transite le méridien du cœur
  • marchez pieds nus dans la rosée, en prenant conscience de vos appuis sur les bords extérieurs de vos pieds. Vous sentirez alors monter votre énergie vers votre cœur tout en aérant le mental.
  • pratiquez une activité physique modérée le matin avant 10h. Si elle est de type cardio, adoptez une fréquence modérée pour un effort plus lent et long

    Si vous désirez des conseils naturopathiques personnalisés pour passer un été en santé, ou bien avez besoin de massages ou de séances de réflexologie pour pallier à des troubles circulatoires, je me tiens à votre disposition pour un rendez-vous en août.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire